Rechercher

Les câlins, une douce alternative à la colère

Faire un câlin à un enfant en colère (ou à un adulte, si si ) sur le coup ça peut paraître déroutant et pourtant !

Souvent mon conjoint me regarde bizarrement lorsque notre fille de 2ans et demi pique une crise et que je lui demande si elle veut un câlin ou que je la serre très fort contre moi , au lieu de réagir en élevant la voix parce qu'il faut bien l'avouer, parfois on est épuisé de notre journée de travail et de toutes nos responsabilités. Et parfois notre première réaction est de gueuler un bon coup en réponse à leur montagne d'émotions..et pourtant..

Les prendre dans nos bras à ce moment précis même si vous êtes vous-même en colère a des effets ultra bénéfiques , le câlin permet de calmer le cerveau submergé par d'intenses émotions. Si vous ne me croyez pas, testez !


2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout