Rechercher

Hypnose et Sclérose en Plaque (SEP) : Une meilleure qualité de vie

Causes et définitions :


La sclérose en plaque (SEP) est une maladie auto-immune du système nerveux central (le cerveau et la moelle épinière). C’est une maladie neuro dégénérative qui touche plus de 100 000 personnes en France dont les ¾ sont des femmes. Elle n’est pas héréditaire. Elle est souvent diagnostiquée chez les jeunes adultes 25-35 ans. Les signes observés au début de la maladie varient en fonction de l’emplacement des lésions qu’elles se trouvent dans le cerveau ou dans la moelle épinière. Les symptômes de la SEP varient d’une personne à l’autre et la maladie évolue souvent par poussée. Cela peut être une extrême fatigue, des troubles moteurs, des troubles de l’équilibre, troubles de la sensibilité, troubles visuels, troubles urinaire, trouble de l’attention, troubles de l’humeur, troubles de l’érection … La sclérose en plaque est une des premières causes de handicap sévère non traumatique chez le jeune adulte. Elle peut bouleverser la vie personnelle et professionnelle. Car après plusieurs années, un handicap permanent peut s’installer.


Soins et préventions :


Il existe plusieurs formes de SEP, la forme évolutive par poussées 85 des cas et la forme progressive 15% des cas. La sclérose en plaque nécessite un suivi multidisciplinaire, médecins, kinésithérapeute, ergothérapeute, neurologues, orthophoniste infirmiers…

Il n’existe pas à ce jour de traitement permettant de guérir la sclérose en plaque.

Il existe cependant des traitements agissants sur différents domaines: -la durée et la gravité des poussées -La traitement de certains symptômes qui peuvent gênés au quotidien -Les traitements dits de « fond » qui agissent plutôt sur le système immunitaire


Hypnose et sclérose en plaque : Une meilleure qualité de vie


L’hypnose peut être relativement aidante dans la gestion de la maladie. Elle peut aider le patient à mieux accepter l’annonce de la maladie. Mais elle peut également intervenir au niveau de la douleur, des troubles du sommeil, la régulation des émotions, la fatigue chronique ainsi que sur la dépression et l’anxiété (problématiques souvent représentées chez les personnes atteintes de SEP).


J’ai reçu récemment une personne souffrant de SEP depuis 8 ans. Avec une douleur chronique de la jambe gauche. Cette personne qui comme elle le dit « ne laissera pas la maladie gagner » à découvert la randonnée, et parcours aujourd’hui des dizaines de kilomètres et bientôt 20 (j'en suis persuadée ) Mais lorsque je l’ai reçue elle me parlait de sa douleur qui la faisait atrocement souffrir lors de ses marches. Elle m’a décrit des fourmis et qu’elle avait l’impression qu’on lui sciait littéralement la jambe tant la douleur était intense. Et même lors de temps plus calme, notamment chez elle, cette douleur est toujours là depuis 8 ans.

En une séance nous avons réussi à atteindre un niveau de douleur avoisinant les Zero-1 en mode détendu. 8 ans qu’elle n’avait pas renouer avec cette sensation. J’attends impatiemment de ses nouvelles pour savoir comment s’est déroulée sa prochaine randonnée.

La SEP est une maladie pas une fatalité et il existe aujourd’hui de nombreuses médecines alternatives pour vous aider à mieux la vivre.

Avec des personnes motivées, tout est possible !



Mélanie Faure

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout